Title

Lyrique, épique et dramatique dans Cahier d’un retour au pays natal d’aimé Césaire

Subject Area

French and Francophone Studies

Abstract

Dans sa Préface «Un grand poète noir», Breton ne manque pas de faire remarquer que le Cahier d’un retour au pays natal d’Aimé Césaire est un poème, sinon «à thèse», du moins «à sujet». Dans ce Cahier le thème du retour s’est transformé en principe de composition puisqu’il habite de façon continue toutes les séquences du poème. Le Cahier se veut une dénonciation de l’exploitation coloniale, du racisme et de l’acculturation dont les colonisés antillais ont été victimes depuis la première rencontre qui était nécessairement violente.

Quiconque se penche sur ce Cahier reconnaît un talent qui fait appel à une dynamique d’écriture, devenue la charte de cette nouvelle poésie antillaise orientée à la fois vers l’infiniment petit « le Moi » et l’infiniment grand « le Cosmos ».

Dans ce travail, je vais essayer de mettre en valeur ce talent qui alterne et condense plusieurs modes d’expressions, puisque le poète s’inspire de plusieurs genres afin de les mettre au service de son expressivité. Ainsi, les dimensions dramatique, épique et lyrique se trouvent harmonieusement cote à cote dans ce Cahier et la dynamique de ces dimensions joue le rôle de catalyseur qui entraîne inéluctablement le lecteur à suivre à perfection les méandres d’un imaginaire flamboyant et d’une écriture souvent qualifiée de surréaliste.

En fait, elle coexiste souvent avec d'autres notions concurrentes, comme celles de "type" ou encore de "mode". Pour cette raison, nous avons choisi de parler en terme de «dimension » au cours de notre analyse qui va traiter de l’alternance des codes épique, dramatique et lyrique dans le Cahier.

Brief Bio Note

n/a

Location

Room 221

Presentation Year

2015

Start Date

3-26-2015 1:30 PM

End Date

3-26-2015 2:45 PM

Embargo

5-23-2017

This document is currently not available here.

Share

COinS
 
Mar 26th, 1:30 PM Mar 26th, 2:45 PM

Lyrique, épique et dramatique dans Cahier d’un retour au pays natal d’aimé Césaire

Room 221

Dans sa Préface «Un grand poète noir», Breton ne manque pas de faire remarquer que le Cahier d’un retour au pays natal d’Aimé Césaire est un poème, sinon «à thèse», du moins «à sujet». Dans ce Cahier le thème du retour s’est transformé en principe de composition puisqu’il habite de façon continue toutes les séquences du poème. Le Cahier se veut une dénonciation de l’exploitation coloniale, du racisme et de l’acculturation dont les colonisés antillais ont été victimes depuis la première rencontre qui était nécessairement violente.

Quiconque se penche sur ce Cahier reconnaît un talent qui fait appel à une dynamique d’écriture, devenue la charte de cette nouvelle poésie antillaise orientée à la fois vers l’infiniment petit « le Moi » et l’infiniment grand « le Cosmos ».

Dans ce travail, je vais essayer de mettre en valeur ce talent qui alterne et condense plusieurs modes d’expressions, puisque le poète s’inspire de plusieurs genres afin de les mettre au service de son expressivité. Ainsi, les dimensions dramatique, épique et lyrique se trouvent harmonieusement cote à cote dans ce Cahier et la dynamique de ces dimensions joue le rôle de catalyseur qui entraîne inéluctablement le lecteur à suivre à perfection les méandres d’un imaginaire flamboyant et d’une écriture souvent qualifiée de surréaliste.

En fait, elle coexiste souvent avec d'autres notions concurrentes, comme celles de "type" ou encore de "mode". Pour cette raison, nous avons choisi de parler en terme de «dimension » au cours de notre analyse qui va traiter de l’alternance des codes épique, dramatique et lyrique dans le Cahier.