Title

L’Angoisse, la Folie et la Mort dans Madame Bovary

Subject Area

French and Francophone Studies

Abstract

Le XIXème siècle a été marqué par le mouvement romantique où la bourgeoisie se mit à écrire pour peindre la réalité du moment. L’un des ouvrages de ce temps est Madame Bovary. Cette œuvre de Flaubert dont il est question dans cette communication est riche en thèmes notamment, l’angoisse, la folie et la mort pour ne citer que ceux-ci.

L’angoisse d’Emma se manifeste de plusieurs manières. D’emblée, nous remarquons un manque de stabilité à la vie que ce soit au couvent ou au foyer jusqu’à sa mort. En effet, nous remarquons que même au couvent, elle semblait ne pas se plaire à l’enseignement reçu. Quoiqu’elle fût au couvent, son cœur était dans les romans qu’elle lisait en cachette. Alors que l’Eglise enseignait de vivre une vie austère plaisant plus l’esprit que le corps, les romans par contre mettaient l’accent sur les sentiments charnels comme l’amour, la passion. Tout cela contribuait à créer la confusion et l’inadaptation dans son âme. Cela se remarque par le dégout qu’elle semble afficher à l’encontre de tout, particulièrement la discipline au couvent. Par ce cas concret, nous pouvons affirmer que l’Eglise a une influence non négligeable sur la vie des hommes. Son enseignement mystique n’a rien de commun avec la réalité vécue surtout lorsqu’elle entraine les gens à aspirer à la vie céleste qui est une vie idéale. Pourtant, avant d'arriver au ciel, on doit vivre ici sur terre où la souffrance est inévitable.

Même à l’agonie d’Emma, nous observons le discours du religieux mais qui n’a pas pu empêcher sa mort. L’angoisse d’Emma se manifeste également dans sa vie conjugale. En effet, mariée à un homme qui ne remplissait pas les conditions selon ses lectures, Emma mena une vie d’anxiété dans son foyer. Dès le début de son mariage, Emma a éprouvé une envie de divorcer car pour elle, Charles n’était pas le mari qu’elle avait rêvé. Bref, ce sont toutes ces contradictions que nous comptons mettre en relief dans notre communication.

Brief Bio Note

Dr. Laurent P. Monye is a tenured full Professor of French at Clark Atlanta University. He received his B.A. (1983), M.A. (1984), M.Phil. (1985), and Ph.D. (1987) degrees from the Université Nancy 2 (France). After a brief stint teaching French and History at various lycées in France, Dr. Monye relocated to the United States in 1993. He has previously served as Chairperson for the Modern Foreign Languages Department. He has also served as an Associate Dean, and continues to serve on notable University committees, including the Senate, the Curriculum Committee, the Academic Council, etc. In addition, Dr. Monye helps the profession at large by serving as an AP French reader for the College Board/Educational Testing Service.

Keywords

le XIX ème siècle, l'angoisse, la folie, la mort, le discours religieux, le couvent, l'amour, la passion, le corps, etc.

Location

Room 212

Presentation Year

2017

Start Date

3-23-2017 9:55 AM

Embargo

11-15-2016

This document is currently not available here.

Share

COinS
 
Mar 23rd, 9:55 AM

L’Angoisse, la Folie et la Mort dans Madame Bovary

Room 212

Le XIXème siècle a été marqué par le mouvement romantique où la bourgeoisie se mit à écrire pour peindre la réalité du moment. L’un des ouvrages de ce temps est Madame Bovary. Cette œuvre de Flaubert dont il est question dans cette communication est riche en thèmes notamment, l’angoisse, la folie et la mort pour ne citer que ceux-ci.

L’angoisse d’Emma se manifeste de plusieurs manières. D’emblée, nous remarquons un manque de stabilité à la vie que ce soit au couvent ou au foyer jusqu’à sa mort. En effet, nous remarquons que même au couvent, elle semblait ne pas se plaire à l’enseignement reçu. Quoiqu’elle fût au couvent, son cœur était dans les romans qu’elle lisait en cachette. Alors que l’Eglise enseignait de vivre une vie austère plaisant plus l’esprit que le corps, les romans par contre mettaient l’accent sur les sentiments charnels comme l’amour, la passion. Tout cela contribuait à créer la confusion et l’inadaptation dans son âme. Cela se remarque par le dégout qu’elle semble afficher à l’encontre de tout, particulièrement la discipline au couvent. Par ce cas concret, nous pouvons affirmer que l’Eglise a une influence non négligeable sur la vie des hommes. Son enseignement mystique n’a rien de commun avec la réalité vécue surtout lorsqu’elle entraine les gens à aspirer à la vie céleste qui est une vie idéale. Pourtant, avant d'arriver au ciel, on doit vivre ici sur terre où la souffrance est inévitable.

Même à l’agonie d’Emma, nous observons le discours du religieux mais qui n’a pas pu empêcher sa mort. L’angoisse d’Emma se manifeste également dans sa vie conjugale. En effet, mariée à un homme qui ne remplissait pas les conditions selon ses lectures, Emma mena une vie d’anxiété dans son foyer. Dès le début de son mariage, Emma a éprouvé une envie de divorcer car pour elle, Charles n’était pas le mari qu’elle avait rêvé. Bref, ce sont toutes ces contradictions que nous comptons mettre en relief dans notre communication.