Title

Revêtement urbain et caricature au XIXe siècle

Subject Area

French and Francophone Studies

Abstract

Comment l’évolution de la rue et en particulier du revêtement de sol influent-ils sur la vie des citadins, et est-elle reflétée dans la littérature et la caricature du XIXe siècle ? Les différents pavages urbains affectent usages de la rue et interactions entre personnes.

Quel message amusé ou critique les caricaturistes de mœurs émettent-ils dans leur représentation des changements urbains ? Le revêtement urbain constitue-t-il la toile de fonds nécessaire à la mise-en-scène de la ville, et d’un message artistique, moral, voire politique ?

Nous nous proposons d’étudier les avantages et inconvénients des différentes couvertures urbaines telles qu’ils sont vus par la caricature littéraire (e.g. Balzac) et picturales (Daumier), et ce qu’ils révèlent d’une société en révolution soit enthousiaste, soit forcée.

Brief Bio Note

Dr. Strobbe received her Ph.D. from Indiana University in 2011. She currently is an Assistant Professor at The Citadel.

Keywords

rue, ville, revêtement urbain, caricature, littérature, Paris

Location

Room 212

Presentation Year

2017

Start Date

3-23-2017 9:15 AM

Embargo

11-3-2016

This document is currently not available here.

Share

COinS
 
Mar 23rd, 9:15 AM

Revêtement urbain et caricature au XIXe siècle

Room 212

Comment l’évolution de la rue et en particulier du revêtement de sol influent-ils sur la vie des citadins, et est-elle reflétée dans la littérature et la caricature du XIXe siècle ? Les différents pavages urbains affectent usages de la rue et interactions entre personnes.

Quel message amusé ou critique les caricaturistes de mœurs émettent-ils dans leur représentation des changements urbains ? Le revêtement urbain constitue-t-il la toile de fonds nécessaire à la mise-en-scène de la ville, et d’un message artistique, moral, voire politique ?

Nous nous proposons d’étudier les avantages et inconvénients des différentes couvertures urbaines telles qu’ils sont vus par la caricature littéraire (e.g. Balzac) et picturales (Daumier), et ce qu’ils révèlent d’une société en révolution soit enthousiaste, soit forcée.